Formation

 Perfectionner la formation du personnel technique, médical et infirmier congolais impliqué dans le          projet → obtention de financements privés & publics: CHIRPA  Asbl ( mécènes privés), Wallonie

 Bruxelles International (WBI), Direction Générale de Développement belge ( DGD), Agence Français de    Développement(AFD) pour :

  • des formations qualifiantes ( de 6 semaines à 3 mois) : envoi de 4 équipe pluridisciplinaires
    (8 personnes  chacune, soit 24 personnes) en Inde, Afrique du Sud ( Red Cross  Hospital) et Belgique (UCL) en 2014 - 2015 ( poursuite en 2016) ;
  • des spécialisations: envoi de minimum 4 spécialistes en 2014 - 2015 et 2015 - 2016 ( 2 ans)
    en  Belgique (UCL/Erasme). 1 Cardiologue pédiatre a par ailleurs déjà été formé en 2010 - 2012;
  • formations sur place : missions médico-chirurgicales ( au moins 5) et formations en hygiène. 

1. Les formations en hygiène

Les formations en hygiène ont été dispensées de façon régulière, 2 fois par semaine, par la CEllule pour la Promotion des Pratiques d’Hygiène (CEPPHY) lors du premier semestre 2015. Le programme était composé de formations théoriques (formation de formateurs), de formations pratiques dans les services, ainsi que des séances de restitution dispensées au sein des services par le personnel formé.

 

Ont bénéficié de ces formations, quelques médecins spécialistes, les infirmiers adjoint aux chefs de service, et du personnel technique (techniciens de surface, incinérateur, morgue).

 

Les formations ont porté sur 2 thèmes généraux : (1) les précautions standards (hygiène des mains, gestion des déchets, entretien des locaux et traitement des dispositifs médicaux et (2) l’hygiène dans les soins (l’utilisation des antiseptiques, les soins aux plaies, la pose d’une sonde à demeure, la pose d’un cathéter veineux périphérique, les soins du cordon ombilical, la pose d’une sonde naso-gastrique, la toilette vulvaire et périnéale, la prévention des Infections du Site Opératoire, ISO et l’antibioprophylaxie).

 

Le rapport final fait état d'un taux d’accroissement de 10% du niveau d’hygiène de la Clinique Ngaliema grâce aux différentes actions mises en place pour améliorer et uniformiser les pratiques, découlant directement des techniques acquises lors des formations.